Pour une redynamisation des activités du service d’animation

Jeudi 3 mai 2018, la réunion semestrielle des services des Oeuvres Socio-caritatives s’est tenue au Centre Notre Dame de Bonne Espérance sous la présidence de l’Abbé Yves Sewadata, Secrétaire Général Adjoint de la Caritas Rwanda.  A cette réunion, dont le principal objet était la redynamisation des activités du service Animation au sein de la Caritas, ont participé certains Directeurs des Caritas diocésaines, notamment les Abbés Etienne Mukeragabiro, Directeur de Caritas Nyundo, Aimable Ndayisaba de Caritas Kibungo, Théoneste Munyankindi de Caritas Ruhengeri et Donatien Twizeyumuremyi de Caritas Kigali, ainsi que les responsables du département des Oeuvres Socio-Caritatives de la Caritas Nationale et des Caritas diocésaines.

Dans son mot d’ouverture, l’Abbé Yves Sewadata s’est référé à la Bible et aux messages de certains Papes (Léon XIII, Jean XXIII et Benoit XVI), pour souligner que l’aide aux pauvres ne devrait pas être considérée un geste à poser à volonté, mais un devoir auquel chacun est tenu, car nous devons tous contribuer à redonner et à préserver la dignité humaine bafouée chez les pauvres et les marginalisés.

Les travaux de la réunion se sont poursuivis par les exposés sur les activités de l’animation menées par certaines Caritas diocésaines, notamment celles de Nyundo-Gisenyi, Kabgayi et Kigali. Bien que chacune de celles-ci ait fait ressortir quelques spécificités, les trois Caritas diocésaines présentent beaucoup de similitudes.

Ces exposés ont donné lieu à un échange à baton rompu entre tous les participants sur les meilleures manières de mener les activités d’animation à partir desquels les éléments suivants ont pu être dégagés:

  • Redynamiser les structures de l’animation au sein de la Caritas à tous les niveaux;
  • Faire jouer aux responsables ecclésiaux (Evêques et curés des paroisses) leurs rôles et responsabilités;
  • Développer l’esprit Caritas;
  • Redynamiser la communication par les médias, notamment Radio Maria, Kinyamateka, website, etc.;
  • Généraliser, dans tous les diocèses, l’expérience de la “Semaine Caritas/ Caritas Week”;
  • Renforcer l’engagement des laïcs, spécialement ceux engagés dans des mouvements laïcs (chorales, Renouveau charismatique, mouvements de l’Action Catholique, etc.

Les participants à la réunion se sont  plus particulièrement penchés sur les meilleures stratégies d’organiser le mois de la Charité et de la Miséricorde dont les collectes ne doivent pas être confondues avec les autres quêtes paroisssiales. Pour cela, les fidèles doivent être informés sur les montants collectés et sur leur utilisation.

En conclusion, il a été convenu que les émissions de la Caritas sur Radio Maria seront reprises et que les descentes de la Caritas nationale auprès des Caritas diocésaines seront renforcées.

                                                                        Aloys MUNDERE

0
0
0
s2sdefault