Get Adobe Flash player

UN BREF APERÇU

La Caritas Rwanda a été créée en 1960. Contenu par les Évêques Catholiques du Rwanda. Elle a été officiellement reconnue comme une organisation sans but lucratif par l’arrêté ministériel n° 499/08 en 1962, et est devenue une Organisation non gouvernementale conformément à la loi no 06/2012 du 17/02/2012 déterminant la gestion et la gouvernance des institutions basées sur les religions au Rwanda. Depuis 1965, Caritas Rwanda a été intégrée dans une organisation étendue, Caritas Internationalis, qui est une confédération internationale de toutes les Caritas du monde.  Actuellement, la Caritas Rwanda œuvre dans tout le pays à travers les Caritas diocésaines, Caritas paroissiales, Caritas des Centrales et les Caritas des Communautés Ecclésiales de Base.

Mission de la Caritas Rwanda

La Caritas Rwanda vise à créer une communauté de personnes qui respectent la dignité humaine dans laquelle chaque être humain a été créé, la dignité privée par la discrimination, l'extrême pauvreté, les maladies et l'injustice. La Caritas aide les personnes vulnérables à travers ses œuvres socio-caritatives, les initiatives dans les domaines de santé et de développement. Toutes ces activités sont basées sur la charité.

Valeurs de la Caritas Rwanda  

Dignité des êtres humains;

Solidarité

Service

Subsidiarité et partenariat

Compassion

Espérance

Egalité

Intendance

Objectifs-clés de la Caritas Rwanda

Fournir un soin particulier aux personnes vulnérables sans distinction aucune;

Construire un être humain bien complet ;

Soutenir les contributions des bénéficiaires ;

Promouvoir le partenariat;

Assurer un bon service;

Développer les activités durables.

A BRIEF OVERVIEW

Rwanda was established in 1960 by Catholic Bishops of Rwanda. It was officially recognized as a non-profit organization by the ministerial order nr 499/08 in 1962, and became a non-governmental organization according to the law no 06/2012 of 17/02/2012 governing the management and governance of religion-based institutions in Rwanda. Since 1965, Caritas Rwanda was integrated in an extended Caritas Organization known as, Caritas Internationalis, which is an international confederation of all Caritas organizations in the world. At the moment Caritas Rwanda is operating countrywide through Diocesan Caritas, Parish Caritas, sub-parish and Small Christian Communities’ Caritas.

Caritas Rwanda’s Vision and Mission

The Vision of Caritas Rwanda is to achieve a society that provides human dignity in which every human being was created; the dignity deprived by discrimination, extreme poverty, sickness and injustice. Caritas assist the vulnerable through its socio-welfare activities, health and development initiatives. All these activities are based on Charity.

Caritas Rwanda’s values:  

Human Dignity

Solidarity

Service

Subsidiarity and partnership

Compassion

Hope

Equity

Stewardship

Caritas Rwanda Key objectives

To provide a particular  care to the vulnerable without any discrimination;

To achieve an integral human being ;

To support beneficiaries ‘contribution ;

To promote partnership;

To ensure quality service;

To promote sustainable activities.

 

 

Partenaires

Video

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 1

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 2

 

Guca Burundu Inzara mu Bugesera 3

 

Assemblée Générale de Caritas Rwanda 2018 : Rapport d’activités de l’année 2017

L’Assemblée Générale de Caritas Rwanda 2018 s’est réunie du 29 au 30 janvier 2018 au Centre Saint Esprit de Mbare – Kabgayi. A cette assemblée ont participé les Evêques des diocèses catholiques du Rwanda, le Secrétaire Général de la Caritas Rwanda, le Secrétaire Général Adjoint de la Caritas Rwanda, les Directeurs des Caritas diocésaines et les Délégués des assemblées des Caritas diocésaines.  Le Nonce Apostolique au Rwanda a participé à la séance d’ouverture. Y ont également participé, comme invités, le Secrétaire Général de la Conférence Episcopale du Rwanda, certains Secrétaires des Commissions Episcopales et la Directrice du Service National d’Action Familial.

Le gros du travail de cette assemblée s’est penché sur l’examen des rapports d’activités des quatre départements de la Caritas au cours de l’année 2017 et du plan d’action de chacun desdits départements pour l’année 2018. Dans les lignes qui suivent, nous donnons l’essentiel des activités réalisées par département.

DÉPARTEMENT ADMINISTRATIF & FINANCIER

Les activités du Département Administratif et Financier avaient les deux objectifs spécifiques suivants à l’horizon 2019 : 1. l’identité et la mission de la Caritas sont mieux connues et 2. la capacité de mobilisation et de gestion des ressources est renforcée.

Au premier objectif, on attendait les deux résultats suivants :  Appropriation de la mission de la Caritas par les agents pastoraux  et La mission et les approches de la Caritas sont connues par le public. Et au deuxième objectif, les résultats suivants étaient attendus : Capacités des gestionnaires et du personnel augmentées  et Partenariat avec les acteurs développé.

Les activités suivantes ont été réellement réalisées par ce département :

  • Appropriation de la mission de la Caritas par les agents pastoraux :
  • Sensibilisation des agents pastoraux à la mission Caritas;
  • Organisation de réunions avec les Supérieurs Majeurs en passant par la CEPR;
  • Faire le rapportage des activités caritatives des congrégations religieuses;
  • Formation des congrégations religieuses, des paroisses et toute autre institution de l’Eglise Catholique ayant les activités à caractère socio-caritative sur la nécessité du rapportage;
  • Sensibilisation au niveau des petits et grands séminaires;
  • Formation du Conseil d'Administration;
  • Cotisations statutaires aux Caritas Internationalis et Caritas Africa.
  • La mission et les approches de la Caritas sont connues par le public :
  • Médiatisation de la mission et approches de la Caritas;
  • Organisation des réunions d’échange avec les partenaires (ex : Forum des partenaires, Caritas week, Caritas open day);
  • Publication des rapports annuels ;
  • Faire la documentation et partages des témoignages (histoires de succès);
  • Production et diffusion de dépliants sur la mission et les approches d’intervention Caritas.
  • Capacités des gestionnaires et du personnel augmentées :
  • Assister les Caritas diocésaines dans le processus d’établissement et évaluation des contrats de performance ;
  • Formation du personnel basée sur l’évaluation des performances ;
  • Autres formations du personnel ;
  • Formation des administrateurs en gestion et administration des affaires ;
  • Assistance des Caritas diocésaines dans la mise en place et adoption des procédures et politiques standards de gestion ;
  • Assister les Caritas diocésaines dans le processus de diagnostic organisationnel ;
  • Rendre opérationnel la base de données pour toute la famille Caritas Rwanda ;
  • Sensibiliser le personnel de la famille Caritas sur le fonds de solidarité interne de la Caritas Rwanda ;
  • Paiement des salaires pour employés ;
  • Equipements de bureau, matériel et fourniture de bureau, transport et autres services consommes ;
  • Fond à investir pour génération des ressources internes.
  • Partenariat avec les acteurs développé :
  • Former le personnel dans l’élaboration des projets ;
  • Formation en technique de négociation des projets ;
  • Echanger l’information sur les opportunités de financement ;
  • Echanger les listes des volontaires de toutes les Caritas diocésaines ;
  • Former les volontaires sur les principes du bénévolat ;
  • Donner aux bénévoles un certificat de reconnaissance de leur dévouement et adresser aux chrétiens un communiqué de remerciement des bénévoles de leur ressort.

DEPARTEMENT DES OEUVRES SOCIOCARITATIVES

Les activités de ce département ont été réalisées conformément aux objectifs stratégiques suivants: 1. L’éducation de la population à l’entraide et la solidarité renforcée et 2. les conditions de vie des personnes vulnérables sont améliorées.

  • Pour le premier objectif stratégique, "l’éducation de la population à l’entraide et la solidarité renforcée", les activités suivantes ont été réalisées :
  • Réunions dans les paroisses et dans les établissements scolaires;
  • Formation des membres des comités des Caritas paroissiales et dans les écoles;
  • Célébration de 25 ans du jubilé de la Caritas Gikongoro;
  • Plaidoyer pour 147 personnes;
  • Réunions pour la préparation de la collecte pendant les temps forts de l’Eglise;
  • Distribution des aides collectés aux personnes vulnérables;
  • Sensibilisation au Mois de la charité et de la miséricorde et distribution des affiches;
  • Collecte des aides au mois de la charité et de la miséricorde;
  • Compléter des structures des Caritas paroissiales et des groupes spécifiques;
  • Sensibilisation des membres des membres des comités des Caritas paroissiales et scolaires à l’initiation des caisses d’entraide;
  • Assurer la scolarisation des élèves vulnérables;
  • Construction et réhabilitation des maisons des personnes vulnérables ;
  • Aides diverses pour les vulnérables ;
  • Assistance aux handicapés, aux les prisonniers, personnes âgées, aux réfugiés ;
  • Sensibiliser les groupes spécifiques à l’auto-prise en charge.
  • Sous le deuxième objectif "les conditions de vie des personnes vulnérables sont améliorées", sont répertoriées les activités suivantes réalisées:
  • La scolarisation des enfants ;
  • L’assistance aux sans-abris ;
  • L’aide ponctuelle aux indigents ;
  • L’appui aux enfants de la rue, aux personnes âgées, aux prisonniers, aux réfugiés, etc.

Au cours de l’année 2017, 22 878 élèves ont été appuyés dans leur scolarisation, 1837 personnes ont bénéficié de logement, 968 enfants de la rue ont été encadrés, 75 920 vulnérables (handicapés, prisonniers, personnes âgées, pauvres…) ont été assistés et 13 524 personnes ont bénéficié d’une aide d’urgence.

DEPARTEMENT SANTE

Les activités du Département Santé ont été réalisées en conformité avec l’objectif stratégique suivant: «L’accessibilité et la qualité des services de santé sont améliorées». Quatre résultats sont prévus pour cet objectif: 1. L’utilisation des services de soins de santé au niveau des FOSA est augmentée; 2. l’adhésion aux méthodes de la planification familiale naturelle est  augmentée; 3. la prévention et la prise en charge communautaire  des maladies  transmissibles et non transmissibles sont  assurées et 4. l’état nutritionnel des femmes enceintes et les enfants des moins de 5 ans est amélioré.

  • Dans le cadre du premier résultat "l’utilisation des services de soins de santé au niveau des FOSA est augmentée", les activités suivantes ont été réalisées au cours de l’année 2017:
  • les campagnes communautaires visant à l’adhésion aux mutuelles de santé ;
  • le renforcement des capacités des structures de gouvernance des FOSA ;
  • la construction et la réhabilitation des infrastructures sanitaires et les interventions communautaires de prévention, promotion de la santé et de la prise en charge globale.

 Le taux moyen d’utilisation des formations sanitaires agréées de l’Eglise Catholique a été de 103,5%.  

  • Pour le deuxième résultat "l’adhésion aux méthodes de la planification familiale naturelle est augmentée", 194 143 couples ont été suivis et eu accès aux méthodes de Planification Familiale Naturelle (PFN) au niveau des FOSA et de la communauté grâce à l’appui des Prestataires PFN et des Volontaires Communautaires.
  • Au troisième résultat "la prévention et la prise en charge communautaire des maladies  transmissibles et non transmissibles sont  assurées" sont notées les activités réalisées ci-dessus : les interventions réalisées (formation, séances de sensibilisation et prise en charge globale communautaire) au niveau des FOSA et au niveau de la communauté, ont touché 797 684 bénéficiaires et 592 001 personnes ont été sensibilisés sur la lutte contre la Malaria, l’importance du dépistage volontaire du VIH/SIDA et la Tuberculose (TB) pour les suspects au niveau des FOSA et  de la communauté et enfin 44 835 personnes ont également bénéficié d’une prise en charge globale.
  • Pour le quatrième résultat " l’état nutritionnel des femmes enceintes et les enfants des moins de 5 ans est amélioré", les activités suivantes ont été réalisées: 4 151 mères allaitantes, agents de santé communautaire et les Volontaires communautaires ont reçu une formation de base et continue en matière de la nutrition et 4 353  PVVIH et malnutries ont reçu une prise en charge nutritionnelle.

DEPARTMENT DE DEVELOPPEMENT

L’unique objectif stratégique de ce développement est ainsi formulé : "Les capacités économiques du groupe-cible augmentées dans la logique du développement durable". Pour l’accomplissement de cet objectif spécifique, les résultats suivants sont prévus : 1. Accès aux moyens adéquats de production augmentée; 2. les capacités techniques de production agricole sont améliorées; 3. les initiatives de promotion de l’entreprenariat rural soutenues et 4. Changement climatique mitigé.

  • Pour le premier résultat, "Accès aux moyens adéquats de production augmentée", les activités suivantes ont été réalisées au cours de l’année 2017 :
  • Augmenter l’accès des groupes cibles au service financier adapté au monde rural a traves la promotion de l’épargne et crédit (SILC/ISLG) ;
  • Renforcer l'accès aux intrants agricoles ;
  • Développer les mécanismes visant l’utilisation rationnelle des terres ; et
  • Renforcer le partenariat entre les producteurs, les institutions de recherche et les fournisseurs d’intrants.
  • En conformité avec le deuxième résultat "les capacités techniques de production agricole sont améliorées ", les activités suivantes sont relevées comme réalisées:
  • Appuyer les groupes cibles dans l'amélioration des techniques modernes de production à travers la formation & vulgarisation incluant les Farmer Field Schools (FFS), la promotion de l'élevage: distribution du bétail, formation & encadrement, distribution de semence de l'insémination artificielle;
  • Renforcer les connaissances des groupes-cibles sur la conception et la gestion des projets générateurs des revenus (PGR) réalisables dans leurs propres conditions ;
  • Renforcer/promouvoir la synergie entre structures Caritas et avec d’autres acteurs de développement.
  • Pour le troisième résultat attendu, "les initiatives de promotion de l’entreprenariat rural soutenues" les activités ci-après ont été réalisées :
  • Promouvoir les initiatives de transformation agro-alimentaire à travers la formation, encadrement et appui financier ;
  • Promouvoir les activités non agricoles génératrices de revenu en faveur des femmes et des jeunes ;
  • Accompagner les structures paysannes dans le stockage, gestion et commercialisation des produits agricoles ; et
  • Renforcer la chaîne d’approvisionnement et d’écoulement des produits agricoles.
  • Enfin, au quatrième résultat attend " les initiatives de promotion de l’entreprenariat rural soutenues ", le Département de Développement a réalisé les activités suivantes:
  • Appuyer les activités de protection et de conservation du sol à travers le terrassement et l’agroforesterie ;
  • Soutenir les activités visant à réduire l’émission des gaz à effet de serre à travers la reforestation, la sensibilisation à l'utilisation des foyers améliorés et du biogaz ;
  • Promouvoir les systèmes de captage et d’utilisation rationnelle de l’eau à travers le notamment le captage des eaux en utilisant de l'énergie renouvelable (Solaire p.ex.), l’achat et distribution du matériel hydraulique (Citernes, filtres, bâches), etc;
  • Mobiliser et sensibiliser la communauté à la protection et la gestion des ressources naturelles puis sensibilisation à se prémunir contre catastrophes naturelles via les activités de sensibilisation en matière de bonne pratiques de gestion et la protection des ressources naturelles (Comites de gestion, création des zones tampon autours des sources hydriques et des infrastructures publiques etc.) et le plaidoyer pour l'accessibilité à un fond de garantie et assurance agricole.

Aloys MUNDERE

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Sur Twitter

Sur Facebook